Quelques règles de sécurité

* Article revu et corrigé le 4 janvier 2018

Il est évident que cette méthode comporte un peu plus de risques que la méthode traditionnelle si les parents ne sont pas vigilants.

Je vous avoue que la dimension sécurité était LA seule chose qui me retenait au début!  Nous nous étions donc dit que nous essaierions et que si ce n’était pas pour notre fille ou que ça nous faisait trop peur, on abandonnerait. Vous connaissez la suite 😉

1-Lisez, lisez, lisez et comprenez.

Assurez-vous d’être assez bien renseigné avant de débuter la DME

2-Est-ce que votre enfant est prêt ; vraiment prêt?

Votre enfant doit avoir 6 mois ET respecter tous les critères pour débuter la DME. Attention, il faut savoir être humble et se remettre en question….est-ce MOI le parent qui est prêt ou bien est-ce MON ENFANT qui l’est? (belle question hein! ;))

(+) Prêt pas prêt?

3-Votre enfant doit manger en position assise

Assurez-vous d’avoir une chaise haute où l’enfant est en position assise et non pas inclinée. L’enfant doit tenir sa tête droite, tourner sa tête et avoir un tonus suffisant pour ne pas s’affaiser dans sa chaise.

** Saviez-vous que manger en déplacement ou sur une surface instable (marchant, bougeant, sur un divan) cest la cause d’étouffement numéro 1 chez les enfants de moins de 5 ans?

4-Donnez-lui de la nourriture « appropriée »

Fournissez-lui des morceaux appropriés  et terme de taille et de dureté. N’oubliez pas qu’un bébé débutant ne peut pas croquer, mastiquer ou déchiquetter des aliments. Un bébé débutant (6-8 mois) mâche en posant la langue au palais pour écraser les aliments.

(+) Aliments sécuritaires pour les débutants

(+) Évolution des habiletés de préhension du bébé

(+) Évolution des habiletés de mastication du bébé

** Les noix entières, les raisins (à moins d’offrir coupés en 4), les légumes crus, les pommes crues (à moins d’offrir entière et pelée), les fruits durs, les quartiers d’orange (à moins que la peau blanche ne soit enlevée) , le popcorn, les saucisses, les carottes coupées en lamelles ou tout autre nourriture de la forme d’une pièce de monnaie sont à proscrire.

(+) Guide de service pour les aliments petits ou ronds

** Certains aliments posent des risques de toxi-infection et sont à proscrire pour les bébés

(+) Aliments à éviter chez les bébés (sushis, tartares, oeufs crus et compagnie), les connaissez-vous?

5- Allez au rythme de VOTRE bébé

Chaque bébé est unique et développe ses compétences à son propre rythme. Ce que mange le voisin ou un bébé un peu plus âgé que le vôtre pourrait être vraiment inapproprié et causer un risque d’étoufffement.

6- Ayez votre cours de RCR… et gardez un oeil sur bébé quand il mange

Parce qu’on sait jamais et ce, même avec un enfant de 2-3-4 ans ou +

7- Assurez-vous de connaître la différence entre s’étouffer et se faire lever le coeur et de savoir quand intervenir ou quand laisser bébé gérer ses aliments.

(+) La différence entre s’étouffer et se faire lever le coeur

Et finalement, la règle d’or!
Assurez vous de ne jamais au grand jamais mettre vous même un morceau de nourriture dans la bouche de votre enfant. Même pas pour lui faire goûter ou pour l’aider, car c’est là que les accidents arrivent, l’enfant doit gérer sa nourriture seul sinon le risque d’étouffement augmente beaucoup.

Il est capable seul et s’il n’est pas capable maintenant, il le sera plus tard, n’ayez crainte!


[2] Selon Gill Rapley et Tracey Murkett dans Baby-led weaning

[3] Selon Santé Canada

Publicités

3 réflexions sur “Quelques règles de sécurité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s