L’introduction des produits laitiers

iStock_000016506648Small

Quand puis-je introduire les produits laitiers dans l’alimentation de mon bébé? Voici une question très populaire …

La réponse se veut en deux temps :

Dès 6 mois, vous pourrez introduire au moment où vous jugerez opportun les produits laitiers tels fromages, yogourt et lait en tant que produit de cuisson.

** Attention, lorsque votre bébé débute la DME, il est recommandé d’attendre un peu que bébé ait acquis les mouvements masticatoires de mâchage avant d’introduire les textures lisses afin d’éviter que ce dernier aspire au lieu de mâcher. Vous pouvez toutefois introduire les produits laitiers dans vos recettes sans problème dès les tout débuts!

Généralement, après 2-3 semaines de diversification, bébé a appris à bien mâcher et il est prêt à manipuler des cuillères pré-remplies

(+) Voyez ici comment fonctionnent les cuillères pré-remplies

(+) Et les ustensiles, doit-on en offrir tôt?

Pour ce qui est du yogourt, favorisez un produit riche en gras, qui est essentiel au bon développement de votre enfant. Il est aussi préférable de privilégier un yogourt nature, sans sucre ajouté, auquel vous pourrez ajouter de la purée de fruits par exemple.

En dernier lieu, lorsque vous choisissez un fromage, assurez-vous bien qu’il soit pasteurisé. De surcroît, vérifiez la teneur en sel afin que l’apport quotidien en sodium de bébé me dépasse pas 400mg.

(+) Et le sel?

Entre 9-12 mois ou plus selon vous, vous pourrez introduire lentement et au moment qui conviendra à votre bébé le lait de vache comme breuvage en remplacement du lait maternel ou du lait de préparation commerciale.

On recommande d’offrir du lait de vache pasteurisé et homogénéisé à 3,25%, les laits écrémés pour partiellement écrémés ne sont pas recommandés avant l’âge de 2 ans.

Voici ce que Santé Canada dit des autres laits :

Le lait de chèvre pasteurisé riche en matières grasses peut être utilisé pour remplacer le lait de vache. Si du lait de chèvre est consommé, les parents et les fournisseurs de soins doivent être conscients qu’il faut choisir du lait de chèvre avec acide folique et vitamine D ajoutés. Les boissons de soya enrichies ne constituent pas une bonne source principale de lait pour les enfants de moins de deux ans. Pour le nourrisson plus âgé et le jeune enfant qui n’est plus allaité et qui ne consomme pas de lait de vache, il est recommandé de lui donner des préparations commerciales à base de soya jusqu’à l’âge de deux ans.D’autres boissons végétales, telles que le lait d’amandes, le lait de riz et le lait de noix de coco, ne sont pas comparables sur le plan nutritif au lait de vache homogénéisé (3,25 %M.G.). Elles ont une composition très différente de macronutriments et ne sont pas des substituts laitiers appropriés.

** Saviez-vous que l’OMS recommande l’allaitement maternel jusqu’à 2 ans?

Voici pourquoi il faut attendre jusqu’à 9 mois :

  •  Il est important de savoir que le lait de vache est pauvre en fer versus le lait maternel ou le lait maternisé.
  • Par ailleurs, il est primordial de savoir que la consommation du lait de vache comme « seul lait » avant 9 mois peut causer des saignements gastro-intestinaux menant éventuellement à de l’anémie. La consommation précoce et excessive de lait de vache constitue d’ailleurs le principal facteur de risque de l’anémie chez le jeune enfant.
  • Finalement, étant bourratif, le lait de vache diminue l’appétit pour d’autres aliments qui sont plus nutritifs. C’est pourquoi on recommande de ne pas dépasser les 750 ml de lait de vache par jour pour les jeunes enfants (moins de 24 mois).
  • « Lorsque le nourrisson plus âgé consomme régulièrement une grande variété d’aliments riches en fer, comme la viande, les substituts de viande et des céréales enrichies de fer, l’introduction du lait de vache n’est pas associée à une carence en fer (Yeung et Zlotkin, 2000; Agostoni, et Turck, 2011). » (Santé Canada)

Ces 3 facteurs combinés peuvent être la cause d’anémie chez votre bébé si vous remplacez les boires de lait maternel ou le lait maternisé par le lait de vache trop tôt

Par contre, il n’y a pas de contre-indication d’en utiliser dès 6 mois dans vos plats puisque la quantité demeure minime.

Mentionnons finalement « Le lait maternel et le lait de vache homogénéisé (3,25 % M.G.) comblent environ le tiers des besoins énergétiques du jeune enfant à partir de l’âge de 12 mois (OMS, 1998; OMS, 2009; Organisation panaméricaine de la santé, 2003). La source de lait d’un jeune enfant comble également les protéines, les vitamines et les minéraux importants pour la formation de bons os et de dents saines. »


 

SOURCE de l’image 

(+) Recommandations complètes de Santé Canada concernant le lait de vache

Vous êtes intéressés à lire mon résumé des autres recommandations :

image-1 image-6 image-7


facebook_logo_detail

 

UntitledBébé mange seul, le livre

 

Publicités