DME, biberons et allaitement

babies-921037_1920

J’entends souvent dire que la DME est une méthode «pour les bébés allaités»…Dans une certaine mesure, il est vrai que les bébés allaités ont certaines expériences les prédisposant à la DME. En revanche, tout n’est pas perdu pour nos chers bébés biberonnés, ils sont eux aussi tout aussi capables d’entreprendre cette merveilleuse aventure qu’est la DME!


CeMORGANS (1)t article est un extrait de mon livre Bébé mange seul, tout savoir sur la DME. Disponible en format PDF, 10$ et livré dans votre boîte courriel n’importe ou  dans le monde en 4 minutes.

 


Dans une certaine mesure, il est vrai que les bébés allaités ont certaines expériences les prédisposant à la DME telles :

  • Une meilleure connaissance des signaux de faim et de satiété: Par l’allaitement à la demande, on l’a habitué à reconnaître ses signes de faim. De plus, un bébé allaité ne se gave et ne se goinfre pas, il a appris à identifier les signes de satiété.
  • L’exposition à des goûts variés : Ce que mange la mère donne un léger goût à son lait. Via le lait maternel, le bébé a déjà été exposé aux diverses saveurs des plats consommés par la famille.
  • Bébé gère lui-même la quantité de lait consommé : Comme l’allaitement ne permet pas de vérifier la quantité de lait bue par bébé, on le laisse réellement guider le processus de diversification. Il ne prendra ni trop, ni trop peu de lait…la quantité qu’il boit (lorsque l’allaitement est à la demande et non sur horaire), est toujours la bonne pour lui.

En ce sens, la DME est véritablement une continuité de l’allaitement puisqu’elle permet au bébé de continuer à : écouter son appétit, découvrir de nouvelles saveurs, gérer les quantités qu’il consomme.

DME et biberons

Bien que l’allaitement soit la porte d’entrée la plus facile, cela ne veut cependant pas dire que c’est impossible pour un bébé ayant été nourri au biberon de faire de la DME. Dans la grande majorité des cas, il n’y a que peu ou pas de différences dans le processus et les bébés ayant été nourris au biberon réussissent très bien à se nourrir seuls.

Certains bébés se montreront plus sceptiques ou plus réticents envers les nouvelles saveurs, c’est normal, c’est un tout nouvel apprentissage pour eux. Ils ont bu du lait qui goûtait la même chose pendant de nombreux mois et tout à coup, c’est tout un monde de saveurs qui s’ouvre à eux. Ne vous inquiétez pas, ils comprendront rapidement les joies des nouvelles saveurs… (Voir section Bébés réticents au besoin).

Il conviendra cependant de faire un peu plus attention aux signaux qui annoncent que bébé n’a plus faim et a terminé son repas (voir section Appétit). Alors que la plupart bébés biberonnés savent facilement qu’ils n’ont plus faim, une minorité d’entre eux auront besoin d’apprivoiser cette sensation afin de ne pas trop se bourrer.

La difficulté principale sera de savoir quand et de combien diminuer les quantités de lait de bébé. Alignez-vous sur les normes gouvernementales ET laissez bébé gérer sa quantité de lait en surveillant lorsqu’il vous indique qu’il n’a plus faim. C’est lui qui mène son processus de diversification, c’est donc lui qui dorénavant pourra gérer les quantités de lait qu’il boit, laissez-le vous guider!


Aifacebook_logo_detailmez la page Facebook de Bébé mange seul pour être informé de tous les nouveaux articles!

 


**Image via pixabay.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s