Quand consulter avec bébé?

En tant que parent, on se pose souvent 1001 questions. Du côté de l’alimentation, il n’y aura pas d’exceptions: Est-ce que mon bébé mange bien? Est-ce normal qu’il recrache tout? Est-ce qu’il est carencé? Est-ce normal qu’il ne semble pas évoluer à table? Parfois, les choses se placent et on s’inquiète pour rien. D’autres fois, notre feeling est bon: bébé aura besoin d’un coup de pouce et une consultation avec un professionnel est de mise. Il n’y a absolument rien de mal à devoir consulter: au final, cela permettra surtout d’aider bébé à progresser et à se développer sainement!

Avant de courir chez le médecin, il importe de vérifier quelques éléments. Si bébé de 6 mois ne mange pas et ne progresse pas:

Chose certaine, si le bébé de 7 mois n’a jamais rien avalé (toutes textures confondues), une visite chez le médecin s’impose. On ne veut pas priver bébé de nutriments essentiels que lui offrent les aliments solides compte tenu que le lait ne suffit plus à cet âge pour combler tous ses besoins.

Outre les besoins nutritionnels, on veut surtout profiter de la fenêtre d’opportunité pour que bébé développe ses habiletés de mastication. Avant 1 an, le bébé est doté d’une grande plasticité cérébrale, ce qui veut dire que son cerveau saisit chaque occasion de tracer des chemins permanents pour que l’information circule adéquatement. Les habiletés de mastication, notamment, seront apprises principalement entre 6 et 9 mois et par la suite, si on a pas profité de cette zone proximale de développement, il sera plus difficile pour le bébé d’en faire l’apprentissage. Passé 1 an, un bébé qui mange encore des purées vivra plus difficilement la transition vers les morceaux. Cela ne veut pas dire qu’il aura des problèmes à long terme, mais il est possible qu’il ait davantage de défis à mastiquer certains morceaux et que les repas deviennent des moments plus désagréables. Il est donc important de ne pas tarder avant d’offrir les morceaux, même aux bébés ayant été diversifiés par les purées. Un bébé qui gère difficilement la mastication n’est pas nécessairement condamné à une alimentation laborieuse: des ergothérapeutes et des orthophonistes peuvent être de bonnes ressources pour offrir des stratégies et des outils à votre enfant. Avoir recourt à un professionnel n’est en aucun cas « un échec parental » : au contraire! savoir quand notre enfant a besoin d’un coup de pouce supplémentaire et lui offrir l’opportunité de se développer pleinement est la meilleure intervention qu’on puisse faire !

Si votre bébé réagit suite à l’exposition d’un allergène prioritaire, il faut consulter immédiatement. Les réactions peuvent être variées, mais peuvent progresser rapidement. Il vaut mieux aller chercher tout de suite l’avis d’un médecin pour réagir adéquatement si la réaction s’amplifie. Les nutritionnistes seront vos meilleures alliées pour trouver les aliments qui remplaceront le mieux les allergènes et comment adapter votre menu familial à la nouvelle réalité d’avoir un enfant allergique.

+Nos outils La Petite Trousse: Les réactions allergiques

En guise de conclusion, nous souhaitons vous rassurer que de consulter avec votre bébé concernant son alimentation n’est pas un échec. Il vaut toujours mieux s’entourer de professionnels qui connaissent des outils pouvant soutenir le développement de votre petit et lui permettre de s’épanouir à table!


Visitez notre boutique en ligne pour nos livres sur la DME et pour vous inscrire à un atelier en direct !

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX!


Rédigé par Laurence Morency-Guay 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s