Réflexe vomitif – mon expérience

Cette semaine, petit trésor, qui a maintenant 17 mois, a trouvé que c’était une bonne idée de s’enfoncer la main le plus loin possible dans la gorge pour se faire lever le coeur. Ça lui a heureusement passé rapidement, mais le bruit m’a replongé durant les premières semaines de la DME. Ça m’a donné envie de partager notre expérience sur le sujet.

2017-04-14-4.jpg
Parce que tant qu’à avoir deux mains, autant les utiliser toutes les deux! 

Ah le fameux réflexe vomitif, un son si inquiétant, mais qui en même temps devrait être rassurant: bébé évolue et apprend à gérer toutes sortes de morceaux, avec les réussites, mais aussi les petites embûches qui viennent avec l’exploration!

Mon chum et moi, on a été très chanceux: je ne sais pas si c’est parce que petit trésor est notre premier bébé, mais on était vraiment relax face à ses découvertes et on la laissait jouer avec une brosse à dents en silicone depuis ses 4 mois, alors des « euhhhh, euhhhhhh » de « je me suis poussé la brosse à dents trop loin dans la gorge », on en avait entendu des tonnes. Ce son-là ne nous inquiétait donc pas beaucoup. Et de son côté, elle avait déjà exploré tant et si bien qu’elle s’était désensibilisée énormément: elle n’a eu pour ainsi dire que des réflexes vraiment légers. Il y a bien eu une fois au tout début où nous avons essayé un morceau de filet d’aiglefin. Elle est devenue toute rouge, puis elle a fait un « euuuuhhhh » un peu plus fort que d’habitude et le morceau est ressorti dans une petite flaque de bulles blanches. J’ai craint une intolérance, on a mis le poisson de côté et on a réessayé plus tard, vers 9 mois, avec le gâteau au saumon . Un succès qui nous a confirmé qu’elle n’était pas intolérante. On avait juste essayé cette texture-là trop tôt pour elle.

Avec le recul, je dirais que c’est important d’être calme et de faire confiance à notre enfant, et aussi de le supporter dans ses expériences. En restant détendu,  en étant attentif à ses signaux et en l’encourageant (j’aimais beaucoup dire à petit trésor qu’elle était super bonne et que j’étais fière d’elle, qu’elle était capable de gérer son morceau et que ce qu’elle faisait était la meilleure chose à faire: ressortir ce qui passe mal!), ça m’a permis de comprendre et d’apprendre ses façons de faire rapidement. Et puis, en lui parlant doucement, ça m’aidait à me calmer moi aussi! D’ailleurs, s’il y a un conseil que j’ai à donner, c’est d’introduire des nouveaux aliments dans le calme de la maison, et surtout pas devant la visite qui s’affole pour une petite toux, parce que là le calme, on n’arrive plus à l’atteindre!!! C’est aussi plus rassurant à deux, on sait qu’on peut compter sur l’autre si le pire arrive, c’est un contexte moins stressant.

De plus, il ne faut pas se battre contre son bébé, mais travailler avec lui. S’il a beaucoup de réflexes vomitifs et que les repas deviennent une source de stress, vaut mieux réévaluer notre approche. Commence-t-on la DME trop tôt? Est-ce que les morceaux sont bien adaptés à son stade de développement? Est-ce qu’il nous indique ses préférences alimentaires de la sorte? S’il gère moins bien les morceaux de fruits ou de légumes, mais qu’il aime bien les muffins et les galettes, on varie les fruits et légumes qu’on inclut dans nos préparations et on lui offre ce qu’il aime pour quelques repas. On s’arme de patience; on continu à offrir des aliments attrayants et de taille appropriée; on se rappelle que l’important, c’est ce qu’il mange sur une semaine complète donc on ne panique pas pour un repas moins réussi; on en jase avec d’autres parents DME et on va faire le plein d’idées de recettes et de conseils sur la page Facebook de Bébé mange seul!

Et avant qu’on ne s’en rende compte, petit trésor va être devenu un champion de l’auto-alimentation!

L’AVIS DU PAPA:

La DME, c’est aussi une affaire familiale, alors c’est à mon tour de dire, brièvement, comment j’ai conjugué avec le réflexe vomitif. Je sais qu’il y a d’autres gars qui stressent beaucoup concernant le réflexe vomitif: c’est sûr que si tu penses que ton bébé est en train de s’étouffer, c’est pas mal stressant de le voir devenir tout rouge et de faire des bruits de chat qui n’arrive pas à vomir sa boule de poil. Pour ma part, j’avais bien lu la différence entre l’étouffement et le réflexe vomitif, et j’avais regardé des vidéos qui montrent le réflexe vomitif pour être certain de bien distinguer les deux, alors ça ne me stressait pas deux secondes. Surtout qu’on a décidé d’introduire les nouveaux aliments le plus possible quand on était les deux ensemble: on pouvait se fier à l’instinct l’un de l’autre. Je me souviens surtout que somme toute, pour moi c’était un moment comique, c’est fou toutes les faces que le bébé peut faire à ce moment-là! C’était aussi une occasion de s’interroger puis de discuter à savoir si on donnait les bons aliments de la bonne façon, alors on a progressé rapidement, notre bébé aussi, et au final ça a duré très peu de temps. Enfin, faites confiance à votre bébé. Une fois que vous vous êtes assuré que les aliments sont sous la bonne forme et conviennent à bébé, votre bébé va gérer le reste, car je me rends compte avec le temps qu’il connait mieux son corps que peu importe qui d’autre, il  gère très bien par lui-même!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s