Les protéines: bébé en mange-t-il suffisamment?

Comme parent, on souhaite fournir à notre enfant l’alimentation la plus équilibrée possible, afin d’optimiser sa croissance et sa santé. Je me demande régulièrement si petit trésor consomme trop ou pas assez de ceci ou de cela. Dernièrement, je me suis interrogée sur les protéines. J’ai fait une petite recherche à savoir si bébé en mange suffisamment, et la réponse est presque certainement: OUI! Voici pourquoi.

steak-1766894_1920

1) Les protéines, qu’est-ce que c’est?

Les protéines jouent un rôle essentiel dans l’organisme. En plus de contribuer à la bonne santé des muscles, elles permettent aux cellules de notre organisme de fonctionner adéquatement. Sans protéines, pas d’acides aminés et sans acides aminés, pas de fonctionnement cellulaire.

Or, toutes les protéines ne se valent pas. Comme le résume très bien le biologiste Gilles Bourbonnais, du Cégep de Sainte-Foy:

Sur les 20 différents acides aminés qui nous sont nécessaires, 8 sont dits essentiels car ils ne peuvent absolument pas être fabriqués par notre organisme, on doit nécessairement les puiser dans les protéines de nos aliments. ⌈⌈…⌉⌉

Or, si les protéines animales contiennent à peu près les 8 acides aminés essentiels dans les bonnes proportions, les protéines végétales sont par contre généralement, pour une protéine donnée, déficientes en certains acides aminés essentiels et riches en d’autres qu’on utilise peu. C’est un peu comme si on avait un jeu de Scrabble contenant peu de lettres E mais beaucoup de W.

Par contre, souvent un acide aminé rare dans les protéines d’un végétal peut être abondant dans celles d’un autre et vice-versa. En combinant les deux végétaux dans le même repas, on retrouve alors tous les acides aminés essentiels nécessaires à peu près dans les bonnes proportions. C’est ce qu’on appelle la complémentarité des protéines.

Les céréales, par exemple, complètent bien les légumineuses (les acides aminés rares de l’un sont abondants dans l’autre).

Source: https://babel.cegep-ste-foy.qc.ca/profs/gbourbonnais/pascal/fya/chimcell/ notesmolecules/proteines_1.htm

Voyons maintenant quelles répercussions cela a quant à l’alimentation de notre petit trésor.

2) Bébé a moins d’un an

Si bébé a moins d’un an, il est allaité ou boit un lait maternisé. Ses besoins nutritionnels en protéines sont comblés. En effet, le lait maternel contient tous les acides aminés essentiels, de même que le lait maternisé.

S’il a commencé le lait de vache vers 9 mois, dans ce cas on vise 500 ml par jour, mais il ne faut pas lui en donner plus de 750 ml par jour, afin de ne pas diminuer son appétit pour les autres aliments, dont d’autres sources de protéines. Bien que le lait de vache contienne, lui aussi, les fameux acides aminés essentiels, il en contient en quantité moindre que le lait maternel et le lait maternisé. Bébé doit donc aussi s’alimenter convenablement s’il ne boit que du lait de vache.

En résumé, avant un an, surtout si bébé est allaité ou boit du lait maternisé, l’offre en protéines vise premièrement à combler ses besoins énergétiques grandissants pour lesquels le lait uniquement ne suffit plus, deuxièmement à développer son goût et à l’habituer à de nouvelles textures, troisièmement à combler ses besoins en fer. En effet, la plupart des aliments riches en protéines sont aussi riches en fer (pensons viandes, poissons, légumineuses, tofu ferme, oeufs, céréales enrichies etc…).

3) Bébé a plus d’un an

Certains bébés sont allaités, d’autres continuent le lait maternisé et d’autres encore boivent du lait de vache. Ces laits contiennent les acides aminés essentiels. Ils sont aussi de bonnes sources de protéines. À cela doivent cependant s’ajouter les protéines contenues dans les aliments, pour combler les besoins énergétiques grandissants de notre bébé en pleine croissance.

Plutôt que de mettre l’accent sur la QUANTITÉ, les nutritionnistes s’accordent sur l’importance de la VARIÉTÉ. Bébé doit manger des protéines des sources les plus variées possible. Viandes, poissons, oeufs, légumineuses, tofu, céréales, noix et produits laitiers doivent apparaître au menu, afin de varier les types d’acides aminés et d’offrir tous les éléments nécessaires à une croissance optimale.

Un autre élément sur lequel tout le monde s’accorde: la fréquence. Vaut mieux offrir des sources de protéines variées aux repas ET aux collations. Par exemple, en plus du lait, un oeuf au déjeuner, du fromage en collation, des légumineuses au dîner, du yogourt en collation et une viande au souper. Ainsi, même si bébé ne grignote qu’un petit peu de tout, ou ignore un repas ou une collation, à la fin de la journée, il a consommé une grande variété de protéines de sources multiples. Si toutefois il dévore littéralement un énorme morceau de viande au repas, on peut se permettre de diminuer l’offre pour le reste de la journée, afin de ne pas surcharger son organisme.

4) Et en chiffres?

Tout d’abord, au Canada, la quantité quotidienne de protéines nécessaire selon l’âge ne se retrouve par précisément en gramme. Il y a bien Naître et Grandir qui mentionne « 9 g par jour à 6 mois, pour atteindre 19 g par jour à 5 ans », mais ça demeure somme toute assez vague.

En Europe, les directives sont plus précises. Le gouvernement du Luxembourg indique

Le poisson, la viande, les œufs, les laitages sont des sources importantes de protéines. A 8-12 mois, les portions de viande ou poisson seront de 10-20 g, soit 2-4 cuillères à café ou ¼ œuf bien cuit pour les plus jeunes (8-12 mois) et de 20 g
(= 4 cuillères à café) pour les enfants de plus de 12 mois. Entre 18 mois et 2 ans, les quantités augmenteront à 30 g (= 6 cuillères à café); vers 4 ans à 40 g (8 cuillères à café) et vers 6 ans à 60 g. Il s’agit des quantités quotidiennes à donner lors d’un repas ou bien fractionnées sur deux repas.

Bien que la quantité ne soit pas identique, un élément retient l’attention: peu importe le pays, les quantités de protéines nécessaires sont somme toute assez faibles. En offrant des sources de protéines variées à chaque repas et à la plupart des collations, les besoins de petit trésor sont assurément comblés.

5) Peut-on en donner trop?

Oui! Et dans ce cas, il y a risque de surcharge rénale à court terme et d’obésité à long terme. C’est pourquoi on s’assure d’offrir différentes sources de protéines à petit trésor, mais qu’on ne panique pas s’il refuse d’en manger de temps en temps. C’est aussi pourquoi on limite la quantité de lait de vache par jour et qu’on utilise des laits maternisés adaptés à son âge.

6) Petits trucs

Pour les jours ou bébé boude sa viande, ses légumineuses, son tofu, ses œufs et que maman et papa ne savent plus quoi faire avec leur perruche en devenir…

  • Quelques cuillerées de yogourt grec nature ou de yogourt skyr nature fournissent beaucoup de protéines. Et la plupart des bébés raffolent du yogourt! Attention toutefois, trop de protéines nuit aussi à l’organisme, alors on n’exagère pas sur la quantité.
  • On veut augmenter l’apport en protéines de la collation? On tartine des morceaux de fruits ou un craquelin d’une mince couche de beurre de noix.
  • On veut augmenter la teneur en protéines d’un smoothie? On y ajoute du yogourt, du beurre de noix, ou encore du tofu soyeux.
  • On se rappelle que les grains entiers, les graines de lin et de chia fraîchement moulues et les noix contiennent des protéines. On peut facilement en ajouter dans les galettes, les muffins et les gâteaux.
  • Chez nous, la protéine de soya texturée (ou la protéine végétale texturée) dépanne souvent. Petit trésor en apprécie la texture et mes assaisonnements.

En conclusion, votre petit trésor mange très probablement suffisamment de protéines au quotidien. Ainsi, les produits enrichis en protéines ne conviennent pas à l’alimentation des touts petits en santé. Nul besoin d’offrir yogourts, barres tendres ou boissons protéinées. Variété et fréquence sont ici les mots-clefs. Si votre menu est équilibré, ses besoins sont comblés!

 

Publicités

Une réflexion sur “Les protéines: bébé en mange-t-il suffisamment?

  1. J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers. Au plaisir

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s