La DME… une méthode pour tous?

Suivez l’évolution de la DME de la petite Charlotte sur Instagram!

Plusieurs parents entament parfois la DME sans se questionner si la méthode conviendra à leurs enfants, et d’autres hésitent à se lancer car ils ont peur que ça ne fonctionne pas pour eux. Il importe donc de poser la question suivante: la DME, est-ce que c’est possible pour tous?

Tous les bébés qui ont un développement normal manifesteront les habiletés nécessaires à l’alimentation. Toutefois, les bébés sont tous uniques et une multitude de facteurs viennent interférer avec leur développement. C’est pourquoi les bébés ne manifestent pas tous les habiletés au même moment. Pour analyser le développement humain, nous avons des repères pour savoir à peu près à quel moment les comportements vont apparaitre, mais certains bébés les développeront avant ou après l’âge ciblé. Par exemple, on donne le repère de 6 mois pour commencer la DME puisque c’est à ce moment que la plupart des habiletés nécessaires apparaissent. (C’est aussi une question de sécurité!). Il se peut par contre qu’un bébé ne soit pas capable de se maintenir la tête assez droite à cet âge et ne puisse pas entamer sa diversification. Si le développement moteur est un peu plus lent chez un bébé et que les critères nécessaires à la DME tardent à se mettre en place, il se peut que la DME ne soit pas la méthode à privilégier puisqu’on ne peut pas attendre que bébé ait 9 mois avant d’introduire les solides.

Ainsi, il est possible que la DME ne soit pas la méthode qui convienne à tous les bébés.

Mieux vaut consulter un professionnel de la santé avant d’introduire les aliments complémentaires selon les principes de la DME si un bébé présente une des conditions suivantes :

– Court frein lingual (ce n’est pas une contre-indication, mais simplement une piste à prendre en considération si le bébé présente des difficultés avec l’introduction des aliments complémentaires);

– Malformation dans sa bouche;

– Retards ou troubles du développement;

– Problèmes de coordination motrice;

– Prématurité (ce n’est pas une contre-indication; il suffit de corriger l’âge et de suivre le développement moteur du bébé. S’il respecte tous les critères pour commencer la DME, il est possible de le laisser se nourrir seul).

Naitre et Grandir

Parfois, c’est aussi le parent qui n’est pas confortable avec la méthode, malgré un fort intérêt et une volonté de vivre cette belle expérience avec bébé. Certains parents ont une si grande crainte de l’étouffement, et bien qu’ils comprennent que le risque n’est pas plus élevé en DME lorsqu’on la pratique adéquatement, leur angoisse prend le dessus à tous les repas. Ce n’est pas optimal que lorsqu’on offre la nourriture à bébé, maman et papa vivent un stress intense puisque les petits y sont plutôt sensibles. Oui, la DME c’est beau et c’est une expérience des plus merveilleuses, mais pas à n’importe quel prix. Si certains parents ne sont tout simplement pas à l’aise, c’est parfaitement adéquat de faire plutôt une diversification traditionnelle et au final, les bébés atteindront le même résultat: manger autour d’une table avec leur famille!


Pour en connaitre davantage sur la DME, n’hésitez pas à consulter nos nombreux outils! Nous vous offrons un livre, un atelier vidéo, un calendrier des premiers repas, ainsi que des formations dans la ville de Québec. Tout pour entreprendre une DME agréable et sécuritaire!


Suivez-nous aussi sur les réseaux sociaux!


Rédigé par Laurence Morency-Guay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s