Le premier repas, une expérience

Le premier repas, ou presque… car j’avais tenté de lui offrir une banane à 5 mois et 3 semaines (vu qu’elle se tenait droite si solidement-était curieuse-mettait tout dans sa bouche-nous regardait manger intensément-était merveilleuse-se développait si rapidement et toutes les autres raisons qu’on se donne comme parent, car on a si hâte que bébé mange), et papa et moi avons alors compris la plus importante leçon en DME: bébé sait quand il est prêt: les parents observent et assistent.Car elle a bel et bien réussi à saisir la banane, mais a eu bien du mal à viser sa bouche, et quand elle a finalement réussi à détacher un morceau, elle était si épuisée qu’elle n’arrivait plus à se tenir droite dans sa chaise. Elle a laissé tomber le morceau de sa bouche, signant la fin de la séance. Elle n’était assurément pas prête, malgré tout ce que j’en pensais. Une belle preuve que le critère d’être âgé de 6 mois est important!

Donc deux semaines plus tard, à 6 mois et quelques jours, petit trésor se tient plus solidement assise encore.

J’allaite bébé, et on l’installe dans son siège rehausseur, sur la table avec nous, pendant un moment de collation. On a servi de l’avocat en quartier, sans la pelure. Petit trésor a manipulé le tout avec intérêt, écrasant, séparant et émiettant les quartiers. Elle a réussi à en porter à sa bouche et cela n’a pas déclenché de réflexe vomitif.

Mais il faut savoir qu’après tout, elle s’enfonçait sa brosse à dents en silicone dans le gosier depuis ses 4 mois et avait eu de nombreux réflexes vomitifs de cette façon, alors elle s’était quand même désensibilisée au préalable! Comme quoi le panier d’exploration aide vraiment à préparer le premier repas, mais surtout que cette anecdote rappelle que de tout porter à sa bouche n’indique pas que bébé est prêt à manger. Malgré ses explorations, rappelons-nous qu’à 5 mois et trois semaines, petit trésor n’avait pas réussi à s’alimenter seule.

Donc au final, papa et moi étions sur un nuage de constater à quel point notre bébé était maintenant une grande-fille-qui-mange-des-solides-par-elle-même! J’ai aussi réalisé que j’allais manger beaucoup de restants pour les prochains jours, car sur toute la nourriture servie à bébé, bien peu était consommée. Comme pour l’apprentissage de la marche et de la parole, apprendre à manger, c’est un processus, qui prend du temps et beaucoup de pratique, mais qui est merveilleux à observer.

(+) Comment savoir si bébé est prêt

(+) Panier découverte pour patienter

Pour en connaitre davantage sur la DME, n’hésitez pas à consulter nos nombreux outils! Nous vous offrons un livre, un atelier vidéo, un calendrier des premiers repas, ainsi que des formations en direct. Tout pour entreprendre une DME agréable et sécuritaire!

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX!


Rédigé par Myriam Alarie

2 réflexions sur “Le premier repas, une expérience

  1. On a débuté hier avec de la banane, elle a justement 5 mois et 3 semaines et essayait carrément de nous piquer tout ce qu’on mettait à la bouche, c’était devenu impossible de grignoter un petit quelque chose sans qu’elle essaie de le prendre! Résultat, elle a adoré : beaucoup explorer et manger une bonne moitié de la banane tout de même! Je la lui avais coupé en 2 puis en 4 dans le sens de la longueur pour faire des bâtonnets (ils ne sont pas restés longtemps des bâtonnets 😂). Expérience réitérée aujourd’hui, toujours le même succès!

    1. Tant mieux si tout a bien été ! 🙂
      Je recommande toutefois d’attendre 6 mois à tout parent désirant entreprendre la DME. Si tous les critères étaient remplis de votre côté un peu avant ses 6 mois, pas de soucis !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s