Remplacer le lait de vache?

Le lait de vache est un des allergènes prioritaires à introduire dans l’alimentation du bébé dès ses 6 mois. Je vous rappelle qu’on évite le lait de vache sous forme de breuvage chez les bébés de moins de 9 mois et qu’il faut l’offrir sous une forme transformée, par exemple intégré dans les recettes ou comme produit laitier (yogourt, fromage). (En savoir plus).

Il est évident que si votre bébé démontre des signes d’intolérance ou est allergique au lait, on évite le lait et on trouve une solution de remplacement.

Si vous ne consommez pas de lait de vache pour des raisons personnelles autre que les allergies, vous avez 2 choix. Les deux options seront issus d’un choix parent personnel dans lequel seul le parent saura ce qui lui convient le mieux.

1/ Tout de même intégrer le lait de vache pour introduire cet allergène prioritaire, garder la tolérance en en offrant 1 fois par semaine et laisser votre enfant choisir ou non d’en consommer à plus long terme.

ou

2/ Décider que vos valeurs familiales en ce qui a trait à l’alimentation s’appliquent au bébé et ne pas lui en offrir du tout. Ceci étant dit, il va de soi que de ne pas offrir le lait de vache ne permettra pas d’introduire cet allergène et vous ne pourrez pas savoir si bébé réagit.


En premier lieu, il faut savoir pourquoi on fait boire du lait aux enfants ?

Le lait de vache est consommé comme source de calories, de protéines, de calcium et de vitamine D. tous des nutriments importants pour la croissance, mais ils ne sont pas exclusifs au lait de vache. Les différentes études démontrent que la consommation de lait aide à la santé des os et à la croissance chez les enfants (à cause du calcium et de la Vitamine D).

Avant 1 an, on recommande que le bébé boive du lait maternel ou une préparation commerciale. De 6 mois à 1 an, dans les recettes, on peut mettre du lait végétal sans toutefois remplacer le lait principal du bébé

Entre 6-12 mois, le bébé (même celui qui consomme des produtis laitiers) va généralement chercher ses protéines et son calcium dans le lait maternel ou de préparation commerciale. La vitamine D fait l’objet d’une supplémentation et les calories viennent la plupart du temps de d’autre sources.

Il n’y a pas de consensus clair sur quoi faire lorsque le bébé ne peut pas boire de lait de vache après 1 an. Certains prônent l’allaitement ou les préparations commerciales jusqu’à 2 ans puis de passer à un lait végétal. D’autres disent que ce serait jusqu’à 18 mois. Nous vous conseillons donc une consultation avec un professionnel de la santé pour évaluer la croissance et l’apport nutritionnel par les aliments et ainsi décider que faire après 12 mois et quand passer au lait végétal.

La norme pour au-delà de 2 ans est claire : « Après 2 ans, les boissons de riz, d’amande, d’avoine et de chanvre peuvent être offertes à l’occasion pour varier l’alimentation d’un enfant, lui faire découvrir de nouveaux aliments et contribuer à son hydratation. Ces boissons ne peuvent toutefois pas remplacer le lait ou la boisson de soya. » (Source)

Critères pour le choix d’un lait végétal

  • Haut en protéines et en bons gras
  • Enrichi en calcium et en vitamine D (entre 20 et 40% de la valeur quotidienne)
  • Un bonus si c’est enrichi de DHA et B12
  • Non sucré, sans sucre ajouté
  • Bébé ne doit pas consommer plus de 500 ml/jour (pour ne pas couper l’appétit pour les autres calories)

Les 2 laits végétaux qui répondent à tous ces critères sont le lait de soya et le lait de pois enrichis de vitamine D et de calcium, le lait de soya maison non enrichi ne suffit pas. Les autres laits ne conviennent pas de par leur faible teneur en protéines et en gras essentiels.

Boire juste de l’eau? La plupart des bébés ne consomment pas assez de calcium et de vitamine D si on se fie uniquement aux aliments. Le lait de vache ou végétal enrichi de calcium serait donc assez important pour les bébés qui ne consomment plus de lait maternel ou de PCN.


(+) Cuisiner sans lait

(+) Les allergies et l’ordre d’introduction des allergènes

Visitez notre boutique en ligne pour nos livres et nos ateliers en direct !

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX!


Rédigé par Laurence Morency-Guay et emilie pinard

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :