La DME et les bébés intolérants au lait

Mon deuxième bébé était (et est encore à 8 ans) très intolérant  à la protéine de lait de vache. Nous l’avons su quand il avait 6 semaines et j’ai fait un régime d’éviction assez strict qui m’a permis de poursuivre mon allaitement jusqu’à ce qu’au sevrage. Éliminer toutes les sources de lait de mon alimentation n’a pas été une mince tâche, mais après quelques semaines, j’étais confortable. Au fil du temps, j’ai également coupé les protéines bovines et évenutellement, le soya. Quand est venu le temps de débuter la DME, mon médecin de famille m’a conseillé de poursuivre sans lait pour les débuts puis de tenter une réintroduction à 9 mois**. 

-Emilie Pinard

** Nous vous recommandons de consulter un professionnel de la santé afin de déterminer le moment auquel vous devrez introduire les produits laitiers dans l’alimentaiton de votre bébé. Certains le feront plus tôt, d’autres plus tard. 

(+) Introduction du lait et des produits laitiers.

La première épicerie est très difficile, puis graduellement, on trouve des produits de remplacement et des trucs.   Je ne vous cache pas que faire mes recettes d’avant est parfois un casse-tête, mais que nous mangeons encore très bien et très varié et en plus, ça m’amène souvent à essayer de nouvelles recettes. Comme je mangeais déjà sans dérivé de la vache et du soya, ça été moins difficile pour moi d’adapter les repas de mon bébé. 

 Je cuisinais donc sans PLV, PB et soya et ce, même si papa et la grande consomment encore des produits laitiers au dessert ou en surplus des repas que je cuisine…8 ans plus tard, on est encore fiston et moi sans lait et sans PB (le soya est ok!)

Les premières semaines demandent un peu de réflexion et après quelques temps, ça devient automatique.


Mentionnons premièrement le rôle des produits laitiers dans l’alimentation. Les enfants consomment des produits laitiers car ils sont des sources d’énergie (calories, gras), de protéines, de vitamine D et de calcium. Il faut donc garder cela en tête ; si bébé ne mange pas de produits laitiers, on doit lui offrir d’autres sources de ces nutriments puisque souvent les produits de remplacement ne sont pas équivalents au niveau nutritionnel.

Il est possible d’offrir des sources des calories via d’autres bons gras et bons grains comme : pain, quinoa, orge, avoine, huile d’olive, avocats, saumon, graines de chanvre, etc. (+) Téléchargez notre document gratuit sur l’assiette parfaite

Les protéines et le calcium ne sont pas une inquiétude si grande jusqu’à 1 an.

La vitamine D devrait être prise en supplément.

Voici  donc sans plus tarder quelques conseils et quelques produits de remplacement :

1-Apprenez-en plus sur l’intolérance/l’allergie au lait. Gardez en mémoire la liste des noms de produits signifiant lait. Santé Canada est un bon endroit par où débuter votre lecture. Soyez vigilants, de nombreux produits cachent du lait.

Attention, l’intolérance au lait et l’intolérance au lactose n’est pas la même chose. Les produits sans lactose contiennent du lait et ne sont pas appropriés.

2- Déterminez à quoi bébé est intolérant / allergieque exactement. Certains bébé réagissant aussi au soya ne réagissent pas à l’huile de soya ou à la lécithine de soya, c’est important puisque pemettre la lécithine et l’huile ouvre un monde de possibilités!

3-Lisez minutieusement les étiquette ou faites vous-même votre nourriture. Il est évident que lorsqu’on cuisine chez soi, les risques sont nuls puisque l’on contrôle ce qui va dans notre nourriture. Mon gentil mari fait notre pain puisqu’il est très difficile d’en trouver sans lait ni soya. Plusieurs boulangeries offrent un pain au levain sans soya!

4- Trouvez des produits de remplacement et de nouveaux produits. Afin de continuer à cuisiner, j’ai dû trouver des produits pour remplacer le lait et le beurre. Les sections bio des épiceries sont vos alliées! En 5 ans, le choix de produits a explosé! Voici mes coups de coeurs :

Pour remplacer le lait dans les recettes salées : lait de riz nature pour son goût neutre, bouillon de poulet dans les patates pilées ou les sauces, lait de soya nature (si soya ok), mon chouchou au goût (mais contient du soya) est le Next Milk

Pour remplacer le lait dans les recettes sucrées : lait d’amandes, lait d’avoine, lait de pois, lait de soya, lait de cajou, etc.

Le lait en tant que breuvage fait l’objet d’un autre article.

Pour remplacer le beurre : une margarine végane avec ou sans soya

Pour remplacer le yogourt : yogourt végétal (lire l’article complet)

Pour remplacer la crème glacée (quoique bébé n’en mange pas vraiment…) : sorbets, crème glacée de riz ou de coco

5-Attention aux restaurants. Informez-vous bien avant de commander! Le beurre, le lait et la protéine de soya se cachent presque partout!

6-Faites une croix définitive sur certaines choses…Dans notre cas, c’est le fromage. Bien qu’il existe de nombreux fauxmages et substituts, il est rare que j’en trouve un qui me plaise. Il faut y aller avec des essais-erreurs! Généralement, les fromages pour gratiner sont meilleurs que ceux à manger

La crème glacée molle est aussi un deuil pour moi. Je me dis cependant que mon bébé ne sait pas ce qu’il manque puisqu’il n’en a jamais mangé 🙂

7-Les recettes « vegan », véganes, végétaliennes sont sans lait et parfois sans soya, c’est une bonne piste pour googler de nouvelles recettes!

(+) Nos recettes sont souvent sans lait puisque je n’en consomme pas et que j’écris la majorité des recettes 😉


Finalement, dites-vous que ce type d’intolérance part parfois entre 1 et 2 ans, ce n’est pas toujours pour la vie. Pour ce qui est de l’introduction chez votre bébé des produits laitiers et du soya, je vous conseille de consulter votre pédiatre ou une nutritionniste…Il existe plusieurs philosophies et plusieurs façons de faire!

Toujours consulter un professionnel de la santé pour en savoir plus sur les particularités liés à votre bébé au sujet de son alimentation. Les allergies et les intolérances sont souvent uniques à chaque individu et il importe de se fier à quelqu’un ayant une expertise pour mieux pouvoir cibler les besoins de notre bébé à ce sujet.


Notre outil Nos 40 aliments chouchous peut vous aider à choisir quels aliments offrir pour compenser les besoins de votre bébé et lui offrir une nutrition optimale. 38/40 aliments sont sans lait!

Notre duo Tout savoir sur les allergies alimentaires est un outil complet pour les bébés allergiques: vous trouverez plusieurs alternatives aux allergènes dans le eBook et une tonne d’informations utiles dans le webinaire!


SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX!


Rédigé par Émilie Pinard 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :