Sauter les repas, repousser la diversification?

Certaines situations appellent les parents à se demander s’ils peuvent éviter de nourrir bébé ou tout simplement retarder le début de la diversification alimentaire.

Que ce soit pour une courte période (petit weekend dans la parenté) ou lors d’un voyage de quelques semaines, si votre bébé est âgé de 6 mois et plus, les repas ne sont pas optionnels.

À partir de 6 mois, le lait ne comble plus les besoins nutritionnels du bébé et c’est pourquoi, à raison de 20% de nourriture solide au quotidien, il devra manger des aliments.

On ne peut pas décider, pour notre convenance, de ne pas nourrir bébé ou de repousser l’introduction des solides s’il a 6 mois. Par contre, on peut faciliter les repas à l’extérieur de chez soi ou lors d’un voyage.

L’endroit du voyage peut influencer l’alimentation puisque certaines régions sont plus à risque de contamination par l’eau et les aliments et c’est bien certain qu’on veut éviter cela avec les bébés. Vous pourrez miser sur des aliments secs à apporter avec des petits pots de purée à servir sur les transporteurs. La clé est de se renseigner avant de partir et d’idéalement choisir une destination vacances qui ne sera pas un enjeu dans l’alimentation de votre bébé.

La seule exception demeure l’introduction des allergènes prioritaires. On ne veut pas trop étirer la période d’exposition aux allergènes, toutefois, on ne veut pas avoir à gérer une réaction sans accès facile aux soins appropriés, ainsi vous pourriez faire une pause même si ce n’est pas l’idéal.

Chose certaine, manger n’est pas que ludique et il est essentiel de nourrir les bébés dès 6 mois afin de répondre à leurs besoins. Sauter les repas ou repousser la diversification alimentaire n’est pas une option!


Visitez notre boutique en ligne pour une foule d’outils qui vous prépareront à cette belle aventure, vous informeront des données valides et fiables sur l’alimentation du bébé et vous mettront en confiance!


Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :