Gencives super puissantes

On a tendance à penser que les bébés ne peuvent pas manger les mêmes coupes de viande que nous s’ils n’ont pas de dents. Pourtant, leurs gencives sont puissantes et presque aussi puissantes que les dents.

Lire la suite

Publicités

Poulet aux champignons et olives

image1 (17)

Une délicieuse recette parfaite pour un soir de semaine. On part la mijoteuse le matin et on l’oublie! La cuisson est parfaite pour un débutant (privilégiez le brun ou hachez sa portion) et c’est vraiment bon…parce que j’ai le droit de bien manger même si je cuisine pour tous hein?

Lire la suite

Habiletés de mastication

On me demande souvent : «La recette XYZ ou l’aliment ABC est-elle adaptée pour mon bébé de 6 mois ? » ou encore « À quel âge mon bébé pourra manger des aliments durs ?  »

Ma réponse est toujours la même et toujours assez floue…Il faudra observer les capacités de votre bébé, il est unique.

Il y a cependant quelques petites pistes pour vous guider…Dans un premier temps, offrez des aliments adaptés à leurs habiletés de préhension.

La règle du s’il peut le prendre, il pourra le manger en est une assez fiable. Quoique cette règle à elle seule ne régit pas tout…Votre bébé de 6 mois peut certainement prendre une carrotte crue dans ses mains, mais il ne peut assurément pas la mâcher. Il conviendra donc de se fier également sur la progression moyenne des habiletés de mastication afin d’avoir une idée générale des capacités de notre enfant en fonction de son âge…

Les habiletés de mastications se développent en trois temps : Lire la suite

La bonne cuisson pour bébé

Servir des protéines animales  à un bébé qui débute pose parfois quelques questionnements. D’une part, ses gencives sont super puissantes et lui permettent d’écraser et de bien gérer des morceaux de viande. D’autre part, il vous appartient de lui faciliter la vie en lui servant des coupes et en cuisant vos viandes, volailles et poissons.

Les viandes, les volailles et les poissons doivent être cuits de façon sécuritaires en respectant les températures internes minimales, mais ne devraient pas être trop cuits. Des aliments tendre et juteux sont beaucoup plus facile à croquer et à mastiquer

C’est pourquoi je vous suggère  de vous procurer un bon thermomètre à viande et de vérifier vos températures internes cuissons à l’aide de ce dernier. Vous vous rendrez compte que vous faisiez probablement trop cuire la plupart de vos aliments. Une sur-cuisson vous nuit à deux égards : elle assèche les aliments et les rends plus difficile à mâcher et elle vous prive du sang (dans le cas de la viande rouge) qui est une excellente source de fer pour bébé. Puisque qu’il y a beaucoup de fer dans les jus de cuisson si bébé ne fait que sucer ou téter un bout de viande, pas de souci, il en tire tout de même des nutriments.

Voici quelques conseils afin de vous assurer d’une bonne lecture

  • Privilégiez un thermomètre digital.
  • Les thermomètres que l’on laisse dans la pièce de viande ne donnent pas toujours de bonnes lectures tout dépendant du type de viande. Vaut mieux privilégier le type qui ne va pas au four.
  • Retirez votre nourriture de la source de chaleur et insérez votre thermomètre dans la partie la plus épaisse de votre pièce de viande jusqu’au milieu.
  • Assurez vous que votre thermomètre ne touche pas d’os ou le plat de cuisson puisque cela pourrait vous induire en erreur (ils sont parfois plus chauds).
  • Si vous avez plusieurs morceaux distincts, vérifiez la température de chacun d’eux.
  • Les températures des galettes de viandes (style hamburger) peuvent être mesurées en insérant le thermomètre par le côté de celle-ci.
Températures internes minimales pour une cuisson sécuritaire 
Boeuf, veau et agneau (coupes entières et morceaux)
Mi-saignant 63°C (145°F)
À point 71°C (160°F)
Bien cuit 77°C (170°F)
Boeuf attendri mécaniquement (boeuf coupé solide)
Boeuf, veau 63°C (145°F)
Bifteck (Retournez au moins deux fois durant la cuisson) 63°C (145°F)
Porc (par exemple, jambon, longe de porc, côtes levées)
Porc (coupes entières et morceaux) 71°C (160°F)
Viande hachée et mélanges de viande (par exemple, hamburgers, saucisses, boulettes de viande, pains de viande et plats en casserole)
Boeuf, veau, agneau et porc 71°C (160°F)
Volaille 74°C (165°F)
Volaille (par exemple, poulet, dinde, canard, etc.)
Morceaux 74°C (165°F)
Volaille entière 82°C (180°F)
Fruits de mer
Poisson 70°C (158°F)
Crustacés (par exemple, crevettes, homard, crabe, pétoncles, palourdes, moules et huîtres) (Étant donné qu’il est difficile d’utiliser un thermomètre numérique pour aliments pour mesurer la température des mollusques, jetez ceux dont la coquille n’a pas ouvert lors de la cuisson. ) 74°C (165°F)
Autres
Autres (hot dogs, farce, restes, etc.) 74°C (165°F)

[1]  Santé Canada, Safe Internal Cooking Temperature : http://healthycanadians.gc.ca/eating-nutrition/healthy-eating-saine-alimentation/safety-salubrite/tips-conseils/cook-temperatures-cuisson-eng.php

Un p’tit truc…la viande hachée

sofia6mois

La belle Sofia, 6 1/2 mois, mange des boulettes de viande

Je trouve que la viande hachée extra-maigre est beaucoup trop sèche et s’égraine beaucoup trop facilement pour les débutants. C’est souvent vraiment difficile à manger pour les 6-9 mois. Parce que c’est trop sec, parce que c’est difficile pour un bébé de « calculer » la bouchée lorsque des petits morceaux et des plus gros morceaux se trouvent dans la bouche. De plus, la viande hachée de chevreuil, c’est vraiment, mais vraiment sec! (On ne mange que du chevreuil, du porc ou de la dinde hachée car mon p’tit loup est intolérant à la protéine bovine)

Pour cette raison, j’évitais volontairement les viandes hachées au début…Parce que oui, faire de la DME c’est faire en sorte que bébé mange comme nous, mais non, on est pas obligée de vivre avec la crainte que bébé va se faire lever le coeur ou qu’un morceau va passer de travers. Je ne le dirai jamais assez : On ne fait pas de la DME pour la théorie ou les beaux principes de Mme chose, on fait de la DME pour favoriser le développement naturel des habiletés de notre enfant et cela doit être agréable pour tous! C’est pourquoi il faut respecter les habiletés masticatoires de notre bébé ET nos angoisses de parents!

Donc, revenons à nos boeufs/porcs/chevreuils…

J’évitais les viandes hachées avec Victor au début jusqu’à ce que je me demande quelles modifications je pourrais apporter pour rendre le tout moins sec…J’en ai trouvé 2 :

1- Dans des boulettes, j’ajoute un oeuf et un peu de lait de riz pour rendre le tout plus humide.

2-Dans mon pâté chinois, j’ajoute des lentilles vertes bien cuites à la viande hachée. C’est beaucoup plus facile à manger pour lui, économique ET en plus j’ajoute du fer (45% de la dose quotidienne pour 1 tasse de lentilles).2015-03-26 17.37.33

2015-03-17 16.24.42


En savoir plus…

(+) Aliments sécuritaires pour les 6-9 mois

(+) Mes recettes

(+) Aliments pratiques