Au restaurant



Bannière de remise des diplômes extérieure contemporaine et élégante en havane et rouge-3

Lorsque vous sortez au restaurant avec bébé, vous avez trois options :

Vous acceptez que bébé saute un repas en offrant des aliments très nourrissants et variés à l’autre repas que vous proposerez à bébé plus tôt ou plus tard dans la journée.

Les avantages : Pas de dégâts, pas de regards, pas de questions.
Les inconvénients : S’il comprend ce qui se passe, il risque de vouloir se lancer sur la table, tirer la nappe ou crier sa déception. S’il a une routine établie, c’est risqué de la lui défaire.

Vous apportez quelques aliments divertissants (par exemple des craquelins variés).

Les avantages : Vous contrôlez le côté salissant, vous apportez des aliments que bébé aime et manipule bien, il n’y aucune attente, vous êtes en contrôle.
Les inconvénients : Ce n’est pas toujours possible, ça occasionne parfois des jugements (on s’en fou…mais! ça arrive) et ce n’est pas nécessairement un repas nourrissant et équilibré.

Vous vous armez de courage et de patience et laissez manger bébé!

Les avantages : C’est comme à la maison! Bébé est content de manger. Certains client.es trouvent ça donc cuuute!
Les inconvénients : Ça prend une bonne bavette, il faut surveiller les mains sales et la nappe qui se fait tirer ( c’est quoi l’idée d’avoir des chaises hautes qui se collent à la table ET des nappes…hein?!?!). On se fait dévisager par certains qui pensent qu’on ne sait pas ce qu’on fait et qu’on est en train de maltraiter notre bébé. Et finalement, ça prend 25578941 lingettes pour nettoyer les mains, le visage, la chaise haute, la tablette, le plancher…alouette!


Concrètement, voici comment je procédais…

6-8 mois : Je n’apportais rien ou quelques grignotines sèches et je m’assurais que bébé mange un bon repas à un autre moment de sa journée.

9-12 mois : J’apportais un mélange d’aliments sains de la maison et je lui offrais des morceaux de nos plats soigneusement sélectionnés en fonction de mon humeur et de mon niveau d’énergie pour gérer la situation.

12 mois + : Parfois je lui commandais un repas pour enfant, parfois je lui servais des morceaux pris dans nos plats.

Voici mes 3 essentiels pour les sorties au restaurant :

1- Sac avec des grignotines que j’ai en tout temps dans le sac à couche : pain des fleurs, céréales en O, compote de pomme, pastilles fondantes au yogourt…

2- Lingettes désinfectantes et lingettes humides : parce que la propreté des tablettes de chaises hautes est douteuse ET la propreté de votre enfant après le repas le sera tout autant!

3- Une bonne bavette tablier et un sac ziploc pour la mettre dedans à la fin du repas!

Bonne sortie ! Profitez de votre moment, et surtout, allez-y à votre rythme. Si aller au restaurant avec votre bébé DME vous épuise juste à y penser, y’a rien qui presse ! Ces moments redeviendront possibles bien assez vite avec vos minis. Et si vous vous sentez d’attaque: ce sera une belle expérience de laquelle vous vous souviendrez longtemps!


Couverture pour Événement Facebook avec Idées d'Anniversaire pour Copain avec Veste en Cuir pour Homme en Bleu

Pourquoi ne pas suivre un atelier pour tout connaitre sur la DME et l’entamer avec plaisir et confiance?


SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX!

Rédigé par Émilie Pinard 
Révisé et actualisé par Laurence Morency-Guay 

louanebuffet

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s