Les allergies et l’ordre d’introduction des aliments

Tout d’abord, laissez-moi mentionner que parler des allergies est un sujet délicat puisqu’il existe beaucoup d’opinions contradictoires et de vieilles mentalités, et aussi, les nouvelles découvertes médicales s’opposent.  C’est donc à vous de vous faire votre opinion: faites l’intégration des aliments au rythme avec lequel VOUS êtes confortable et n’hésitez pas à consulter votre pédiatre ou une nutritionniste au besoin!

Lire la suite

Publicités

Aliments sécuritaires pour les 6-9 mois

Oui, bébé mange comme nous, mais pour éviter les risques d‘étouffement, fournissez-lui des morceaux appropriés en terme de texture et de taille. Avec le temps, lorsque ses habiletés à mâcher et de préhensions auront évoluées, vous pourrez introduire des aliments plus difficile à gérer. C’est la période du 6-9 mois qui demande le plus de surveillance, mais encore une fois, votre bébé est unique et il développera ses compétences à son propre rythme!

Lire la suite

Mangue facile!

Avant de connaître mon merveilleux mari, je coupais la mangue de plusieurs façons, mais toutes les façons me faisaient perdre un peu de cette précieuse chair…Il a révolutionné ma vie (et pas juste au niveau mangue là…rassurez-vous :P)

Voilà donc sa technique :

Lien youtube si cela ne fonctionne pas ou que vous voulez partager directement :  https://www.youtube.com/watch?v=NGINdfdOSPo

Comment faire? 

  1. Couper la mangue parallèlement au noyau de chaque côté.
  2. Peler le noyau.
  3. Prendre un verre et y glisser la mangue le long de la paroi pour enlever la pelure délicatement.
  4. Donnez le noyaux à bébé, c’est ce qui est le plus facile à attraper pour lui et en plus, il aura plusieurs minutes de plaisir à gruger pendant que vous vous régalez des autre quartiers.

Si vous voulez également donner « les beaux » morceaux à bébé, je vous suggère de les enrober d’une mince couche de céréales pour bébé, de chapelure, de graines de lin ou de chia moulue ou encore de farine de sarrasin.

2015-05-22 07.22.37 2015-05-22 07.23.06


(+) Qu’est-ce que la DME?

(+) Par ici les débutants….

Untitled

Bébé mange seul, le livre pour tout savoir sur la DME

facebook_logo_detail

Joignez ma page Facebook pour être mis au courant lorsque je publie de nouveaux articles

Les habitudes de 6-9 mois

Voilà qu’après plusieurs réponses à mon petit sondage maison, j’ai pu compiler. Bien que l’échantillon ne soit pas si gros, je dois vous dire que les résultats ne me surprennent pas vraiment ; au contraire, ils confirment ce que je pensais. Certaines réponses m’ont surprises ou m’ont fait sourire, mais lorsqu’on regarde le portrait global, la tendance générale se rapproche de ce que mon intuition me disait!

sondage1Entre 5 et 7 mois, la majorité des bébés auront débuté. Dès 5 mois  1/2, il convient d’observer les signes qui disent que votre enfant est prêt et graduellement, vous pourrez débuter de façon sécuritaire.

sondage2

En effet, la majorité des bébés se montrent très enthousiastes dès le début. Cela peut parfois prendre 3-4 repas avant qu’il comprennent comment porter des aliments à sa bouche et qu’il associe nourriture=c’est délicieux. Il y a cependant une  petite proportion des bébés (15-20%) qui auront besoin de plus de temps d’exploration avant de se lancer. (+) Après combien de temps doit-on s’inquiéter?

sondage3C’est ce que je pensais : Chaque bébé est différent et beaucoup de bébés sont trop fatigués à l’heure du dîner pour vouloir manger…il vous faudra observer attentivement votre petit afin de déterminer lorsqu’il a le goût de manger.

Il y a aussi d’autres cas comme les suivants (qui soit dit en passant sont tous normaux et typiques de plusieurs débutants de 6-7 mois). J’ai souri et même ri en les lisant parce que ça m’a rappelé plusieurs « phases » par lesquelles chacuns de mes deux enfants sont passées :

-Bébé préfère boire la nuit plutôt que manger le jour.

-Bébé a très faim vers 16h00 et ne peut patienter jusqu’au souper.

-Bébé ne semble jamais avoir faim pour des aliments.

-Bébé voudrait toujours manger, il a toujours bon appétit.

sondage4

sondage5

C’est aussi ce je recommande dans mon livre. C’est-à-dire de débuter graduellement par 1-2 repas par jour vers 6 mois et d’augmenter au fur et à mesure que bébé démontre de l’intérêt et de l’enthousiasme pour la nourriture. Pour moi, les 2 enjeux principaux viennent du fait qu’on ne doit pas frustrer un bébé débutant et que la DME fonctionne mieux si bébé profite des repas familiaux.

Pourquoi doit-il manger en famille? Parce qu’il apprend par imitation donc il est préférable qu’il vous observe manger, il apprendra beaucoup plus vite la mécanique de la bouchée.

De plus, il doit être disposé à manger aux heures de repas : bébé doit donc être calme, reposé. Cela demande un peu d’organisation les premiers temps, histoire que la routine « se place ». Souvent, les petits débutants font la sieste aux heures de repas, c’est pourquoi beaucoup d’entre eux ne dînent pas ou ne soupent pas.  Graduellement, lorsqu’ils cesseront de siester sur l’heure du souper, on les asseoira à table avec nous et le nombre de repas augmentera.

(+) Lisez les recommandations de Santé Canada à propos du nombre de repas par jour.

sondage lait

58% des répondantes ont dit que le moment où elles offrent le lait varie d’un repas à l’autre. La tendance que je remarque c’est que la plupart des mères offrent le lait à la demande de l’enfant….le bébé demande donc parfois avant le repas et parfois après le repas. Un petit truc : Chaque bébé a ses préférences, d’ici à ce que vous trouviez votre rythme, offrez-lui du lait avant et après le repas et après quelques jours/semaines, vous saurez davantage ce que bébé veut. Lorsque bébé semble insatisfait à table, demandez-vous également s’il n’a pas faim pour du lait. Il n’est pas interdit de sortir bébé de table pour l’allaiter puis le remettre à table par la suite 😉

Celles qui ont répondu autre donnent simplement à la demande…

Quand on parle d’éviter les frustrations chez le bébé débutant, il y a aussi l’enjeu du lait vs l’alimentation solide. Quoique la mère décide (l’OMS recommande que le moment où bébé boit son lait ; avant ou après le repas soit décidé par la mère). Cependant, il faudra être très vigilant au début puisqu’un bébé affamé sera très frustré qu’on lui impose une autre activité que celle de boire son lait. En effet, ce n’est que vers 71/2-8 mois que bébé découvrira le lien entre appétit et nourriture. Avant cela, bébé voit uniquement l’heure du repas comme « un autre jeu d’exploration qui goûte bon » et s’il a faim, cela est pour lui une grande source de frustration.

sondage7

Le moment où on introduit les produits laitiers reste un choix individuel et varie beaucoup d’une famille à l’autre.

Sachez que vous pouvez introduire les produits laitiers transformés (fromage, yogourt, lait dans une recette, etc.) dès 6 mois, mais que vous devez attendre ses 9 mois ou plus (tel que recommandé par Santé Canada) avant de l’introduire comme breuvage en remplacement du lait maternel ou de la préparation commerciale pour nourrisson.

Le moment où vous introduisez le lait de vache comme breuvage doit être considéré en fonction de quelques facteurs. Vous introduisez au moment où vous vous sentez confortables…il n’y a pas d’obligation à commencer à 9 mois, ce peut être bien plus tard!

gag

gag frequence

En fait, cette question est difficile à analyser puisque qu’est-ce que souvent, qu’est-ce qui compte vraiment comme un haut le coeur? Bref, je vous laisse tirer vos propres conclusions et lire les quelques réponses qui suivent que j’ai trouvé très intéressantes.

Ces réponses confirment ce que je pense : Une petite proportion des bébés sont sensibles de la bouche et se font souvent lever le coeur. Après une période d’adaptation de quelques (2-3) semaines, cette sensibilité diminue beaucoup. Dans plusieurs cas, les aliments coupables (laitue, viande, viande hachée, riz) sont souvent les même et il convient de bien être à l’écoute de son enfant afin de lui proposer des textures adaptées à ses habiletés masticatoires.

Par exemple : si bébé a de la difficulté avec les tomates, n’en offrez pas pour l’instant, revenez-y plus tard…personne ne vous oblige à offrir des tomates maintenant! Votre enfant est unique et ce qui compte c’est que vous soyez à l’aise de faire manger bébé ; que vous ne passiez pas votre repas à stresser! Personne n’aime voir son enfant se faire lever le coeur, pas même moi 😉 Offrez des aliments faciles pour lui et augmentez le niveau de difficulté graduellement!

(+) Aliments sécuritaires pour les 6-9 mois

(+) Par quoi débuter?


Saviez-vous que mon livre Bébé mange seul, tout savoir sur la DME est maintenant en vente? Vous y trouverez beaucoup d’informations sur comment diversifier votre bébé en sautant l’étape des purées de façon sécuritaire et agréable pour bébé et pour vous.

Untitled

facebook_logo_detail

La première semaine en vidéo

Wow, quel beau vidéo vraiment intéressant et super typique de la première semaine de diversification chez un bébé de 6 mois qui était définitivement prêt! Que de bons souvenirs…:). En plus, regardez ses petites jambes battre d’excitation…adorable Bon, ça y est, j’ai l’utérus qui pince, je veux un bébé débutant 😛 (Ne t’en fais pas chéri, c’est passager)

Jour 1 : 1 repas  – banane poignée, courge butternut, avocat

Jour 2 : 2 repas – mangue  – patate douce et brocoli

Jour 3 : 2 repas – pêche – courge et tomate

Jour 4 : 1 repas – pomme et carotte

Jour 5 : 2 repas -avocat – patate

Jour 6 : 2 repas – melon -galette de riz

Jour 7 : 2 repas -pain doré sans oeufs -banane

Remarquez les choses suivantes :

  • La petite tient la banane à l’envers, mâche la pelure de l’avocat… — n’oubliez pas de laver vos pelures!
  • Sa préhension est super typique : elle prend à deux mains ou avec le poing
  • La bavette suscite autant d’intérêt que la nourriture 😉
  • Lors de ses premières bouchées, elle ne comprend pas trop ce qui se passe, on remarque super bien lorsqu’elle associe nourriture = goûteux vers le jour 3.
  • Les parents donnent en moyenne 2 repas par jour la première semaine.
  • L’enfant ne comprend pas dès le début le lien entre le mouvement de la main vers la bouche et la disponibilité de la nourriture. En bref, elle n’a pas encore associé qu’elle doit déplacer les morceaux pour avoir accès à la meilleure partie…pour elle, avoir le melon sur la joue ou dans la bouche constitue une expérience d’égal intérêt.
  • Au jour 3, remarquez ce qu’elle fait de la tomate : elle en gruge l’intérieur et laisse la pelure.
  • Au jour 4, voyez ce qu’elle fait de son trop gros morceau de pomme : elle le repousse vers l’avant avec sa langue.
  • Au jour 5, elle utilise diverses stratégies de découverte : toucher, regarder, lécher, mâcher…elle utilise plusieurs sens pour découvrir l’aliment.

** Je ne peux m’empêcher de vous dire de ne pas mettre d’aliment dans la bouche de votre enfant. La mère le fait dans le vidéo,  au jours 2 avec la mangue…attention, c’est déconseillé. De plus, remarquez comment les sangles limitent le mouvement des bras au jour 6… les bébés ont déjà assez de difficulté à gérer leur nourriture sans avoir à se préoccuper de telles restrictions en plus 😉


(+) Plus de vidéos par ici…

(+) Les favoris des 6-9 mois

(+) Tout savoir pour débuter

Les ustensiles

Cet article reflète mon opinion et mon expérience…Comme dirait mon mari : Tout le monde a droit à ton opinion…Hihihi! 😛

La question se pose souvent assez tôt…dois-je donner des ustensiles à bébé ou le laisser manger avec ses mains. Comme dans tout ce qui concerne les bébés, je suis en faveur de laisser l’enfant se développer à son rythme. Finalement, laissez-moi vous mentionner que votre enfant ne mangera pas toujours avec ses doigts…graduellement, par imitation et par désir de conformisme, il délaissera ses doigts de lui-même pour les ustensiles . Encourager fortement, forcer, punir ou faire du chantage à votre enfant pour qu’il utilise des ustensiles contre son gré mènera seulement à de l’anxiété et des frustrations de part et d’autres…pourquoi forcer quelque chose qui se fera si naturellement.

Selon moi, l’apprentissage de l’utilisation des ustensiles se fait en 4 étapes :

Les premières semaines : Découverte de la cuillère

Le petit débutant exerce ses habiletés rudimentaires de préhension afin d’attraper les morceaux qu’on lui offre. Pour lui, le seul exercice de saisir un aliment représente un véritable défi. L’utilisation des ustensiles à cette étape serait donc très (trop?) demandant pour la plupart des bébés.

Comme à ce stade manger demande beaucoup d’effort à l’enfant et que plusieurs bébés ne mangent pas très longtemps, certains parents décident de terminer le repas par une séance de jeux avec cuillères, bols et verres en plastique vides. Bébé peut alors jouer à vous imiter et ainsi s’exercer. Munissez-vous de quelques items car à ce stade, votre mini Newton découvre aussi les lois de la gravité 😉

7(8)-12 mois : Utilisation de la cuillère pré-remplie

2015-02-25 17.47.262015-01-13 07.44.57

Lorsque bébé a compris comment porter des aliments à sa bouche, qu’il vise mieux, qu’il a développé ses habiletés de préhension et qu’il comprend comment mâcher, vous pourrez commencer à offrir des cuillères pré-remplies.

Dans un premier temps, vous devrez la remplir vous-même et vous pouvez lui tendre le manche ou la déposer sur sa tablette selon ses habiletés. Vers 9 mois, vous pourrez lui offrir quelques fois par jour des cuillères pré-remplies d’aliments lisses et un peu plus épais, mais déposées sur la table pour qu’il les prenne et les porte à sa bouche seul. Graduellement, vous pourrez remplir sa cuillère d’aliments aux textures diverses.

Peu à peu, vous pourrez lui mettre des ustensiles sur la table de façon quotidienne. Laissez-le choisir s’il veut s’en servir ou non. Offrez-lui régulièrement des occasions d’apprentissage qu’elles soient guidées par vous (cuillères pré-remplies) ou volontaires et spontannées de sa part.

12-18 mois : Remplissage de la cuillère et découverte de la fourchette

2015-04-22 12.28.43

Vers 11-12 mois ou avant selon ses habiletés, essayez de le laisser lui-même saisir des aliments avec sa cuillère pour qu’il apprenne à s’en servir plus régulièrement. L’utilisation d’une assiette avec un petit rebord ou d’un bol évasé lui facilitera la tâche. Ce n’est pas nécessaire qu’il le fasse à tous les repas ni même pendant toute la durée du repas. Le maniement de la cuillère est une habileté qui demande beaucoup de coordination et une bonne motricité, c’est donc un apprentissage ardu pour certains.

Lorsque vous jugerez que votre enfant a bien développé sa coordination et qu’il vise bien sa bouche, vous pourrez commencer à lui offrir une fourchette. Il n’est pas nécessaire qu’elle soit en plastique, cependant, vous devrez surveillez que les dents ne soient pas trop pointues ni trop plates. L’enfant doit pouvoir piquer sans risquer de se blesser. Au début, vous pourrez le laisser tenir sa fourchette lui-même et l’accompagner en guidant sa main dans le geste de piquer des aliments. Les débutants de la fourchettes sont souvent enthousiastes, mais très lents alors respirez et usez de patience…il développe des habiletés importantes!

Encore une fois, ce que l’on recherche, c’est le plaisir de manger et non pas la frustration. Observez votre enfant et allez-y à son rythme à LUI!

Vers 18-24 mois et plus : Transition vers l’utilisation presqu’exclusive de la fourchette et la cuillère.

image3 (1)

(10 points pour ceux qui ont vu le dinosaure qui mange…l’imagination d’un enfant de 2 ans!) 

Offrez à votre enfant des ustensiles à chaque repas. Laissez-le décider s’il veut s’en servir. Encouragez-le positivement lorsqu’il le fait, mais ne le grondez pas ou ne le punissez pas lorsqu’il ne le fait pas, laissez-le se servir de ses mains lorsqu’il en a besoin. La plupart des enfants à cet âge n’ont pas encore la motricité et la force nécessaire pour se servir d’ustensiles de façon fluide, efficace et rapide.

Afin d’aider votre enfant, vous pourrez encore accompagner son mouvement pour l’aider à piquer les aliments. Un petit truc qui fonctionne bien ici…Lorsque ma fille est tannée de sa fourchette, c’est de lui piquer des aliments sur la mienne et de faire un échange de fourchette. Pendant qu’elle mâche sa bouchée, je prends moi-même une bouchée puis remplis sa fourchette et on ré-échange.

Graduellement, à son rythme, il découvrira comment se servir efficacement de la fourchette. Vous pouvez l’aider et lui donner des trucs, mais ne le forcez pas…Cherchez la bonne humeur et le plaisir à table, faites des heures de repas de bons moments en famille et évitez la chicane pour des raisons aussi triviales que la fourchette 😉

Est-ce nécessaire d’utiliser des ustensiles pour bébé ou pour enfant ?

Faites comme bon vous semble, il y a simplement quelques facteurs desquels il faudra tenir compte :

  • Le manche ne doit pas être trop long, cela facilite la manipulation
  • Le bout de la cuillère doit entrer facilement dans la bouche, vaut mieux plus petit que plus gros à mon avis.
  • Le réservoir de la cuillère ne doit pas être trop profond ; bébé doit pouvoir accéder à toute la nourriture.
  • Les dents de la fourchettes doivent être ni trop plates ni trop pointues ; l’enfant doit pouvoir piquer facilement sans toutefois risquer de se blesser
  • En plastique ou en métal, ce sera votre choix 😉
  • Les ustensiles à dessert sont souvent parfaits!

Untitled

Saviez-vous qu’il existe un livre Bébé mange seul? 

Vous y trouverez entre autres plus de détails sur l’utilisation du verre

facebook_logo_detailPour être au courant de mes nouveaux articles, suivez-moi sur Facebook!


En savoir plus…

(+) Et les aliments lisses?

(+) Quelques règles de sécurité