Les habitudes de 6-9 mois

Merci aux parents qui ont participé à notre petit sondage maison. Bien que l’échantillon ne soit pas si gros, je dois vous dire que les résultats ne me surprennent pas vraiment ; au contraire, ils confirment ce que je pensais. Certaines réponses m’ont surprises ou m’ont fait sourire, mais lorsqu’on regarde le portrait global, la tendance générale se rapproche de ce que mon intuition me disait!

sondage2

En effet, la majorité des bébés se montrent très enthousiastes dès le début. Cela peut parfois prendre 3-4 repas avant qu’il comprennent comment porter des aliments à sa bouche et qu’il associe nourriture=c’est délicieux. Il y a cependant une  petite proportion des bébés (15-20%) qui auront besoin de plus de temps d’exploration avant de se lancer.

(+) Après combien de temps doit-on s’inquiéter?

sondage3

Chaque bébé est différent et beaucoup de bébés sont trop fatigués à l’heure du dîner pour vouloir manger…il vous faudra observer attentivement votre petit afin de déterminer lorsqu’il a le goût de manger.

Il y a aussi d’autres cas comme les suivants (qui soit dit en passant sont tous normaux et typiques de plusieurs débutants de 6-7 mois). J’ai souri et même ri en les lisant parce que ça m’a rappelé plusieurs « phases » par lesquelles chacuns de mes deux enfants sont passées :

-Bébé préfère boire la nuit plutôt que manger le jour.

-Bébé a très faim vers 16h00 et ne peut patienter jusqu’au souper.

-Bébé ne semble jamais avoir faim pour des aliments.

-Bébé voudrait toujours manger, il a toujours bon appétit.

sondage4

sondage5

Dans notre livre théorique, c’est bien ce que nous conseillons, allant de paire avec les recommandations de Santé Canada. C’est-à-dire de débuter graduellement par 1-2 repas par jour vers 6 mois et d’augmenter au fur et à mesure que bébé démontre de l’intérêt et de l’enthousiasme pour la nourriture. Pour moi, les 2 enjeux principaux viennent du fait qu’on ne doit pas frustrer un bébé débutant et que la DME fonctionne mieux si bébé profite des repas familiaux.

Pourquoi doit-il manger en famille? Parce qu’il apprend par imitation donc il est préférable qu’il vous observe manger, il apprendra beaucoup plus vite la mécanique de la bouchée.

De plus, il doit être disposé à manger aux heures de repas : bébé doit donc être calme, reposé. Cela demande un peu d’organisation les premiers temps, histoire que la routine « se place ». Souvent, les petits débutants font la sieste aux heures de repas, c’est pourquoi beaucoup d’entre eux ne dînent pas ou ne soupent pas.  Graduellement, lorsqu’ils cesseront de siester sur l’heure du souper, on les asseoira à table avec nous et le nombre de repas augmentera.

(+) Lisez les recommandations de Santé Canada à propos du nombre de repas par jour.

sondage lait

58% des répondantes ont dit que le moment où elles offrent le lait varie d’un repas à l’autre. La tendance que je remarque c’est que la plupart des mères offrent le lait à la demande de l’enfant….le bébé demande donc parfois avant le repas et parfois après le repas. Un petit truc : Chaque bébé a ses préférences, d’ici à ce que vous trouviez votre rythme, offrez-lui du lait avant et après le repas et après quelques jours/semaines, vous saurez davantage ce que bébé veut. Lorsque bébé semble insatisfait à table, demandez-vous également s’il n’a pas faim pour du lait. Il n’est pas interdit de sortir bébé de table pour l’allaiter/donner un biberon puis le remettre à table par la suite !

Celles qui ont répondu « autre » donnent simplement à la demande…

Quand on parle d’éviter les frustrations chez le bébé débutant, il y a aussi l’enjeu du lait vs l’alimentation solide. Quoique le parent décidera (l’OMS recommande que le moment où bébé boit son lait ; avant ou après le repas soit décidé par le parent), il faudra être très vigilant au début puisqu’un bébé affamé peut être très frustré qu’on lui impose une autre activité que celle de boire son lait. En effet, ce n’est que vers 8 mois, en moyenne, que bébé découvrira le lien entre appétit et nourriture. Avant cela, bébé voit uniquement l’heure du repas comme « un autre jeu d’exploration qui goûte bon » et s’il a faim, cela est pour lui une grande source de frustration.

gag

gag frequence

En fait, cette question est difficile à analyser puisque que le terme « souvent » peu varier d’une personne à l’autre et les réflexes vomitifs peuvent être fréquents sans se terminer en haut le coeur. Bref, je vous laisse tirer vos propres conclusions et lire les quelques réponses qui suivent que j’ai trouvé très intéressantes.

Ces réponses confirment ce que je pense : Une petite proportion des bébés sont sensibles de la bouche et se font souvent lever le coeur. Après une période d’adaptation de quelques (2-3) semaines, cette sensibilité diminue beaucoup. Dans plusieurs cas, les aliments coupables (laitue, viande, viande hachée, riz) sont souvent les même et il convient de bien être à l’écoute de son enfant afin de lui proposer des textures adaptées à ses habiletés masticatoires.

Par exemple : si bébé a de la difficulté avec les tomates, n’en offrez pas pour l’instant, revenez-y plus tard…personne ne vous oblige à offrir des tomates maintenant! Votre enfant est unique et ce qui compte c’est que vous soyez à l’aise de faire manger bébé ; que vous ne passiez pas votre repas à stresser! Personne n’aime voir son enfant se faire lever le coeur, pas même moi 😉 Offrez des aliments faciles pour lui et augmentez le niveau de difficulté graduellement!

(+) Aliments sécuritaires pour les 6-9 mois

(+) Par quoi débuter?


simple-photo-printemps-citation-instagram-publication

Vous trouverez toutes les informations pour débuter la DME dans le livre Bébé mange seul, tout savoir sur la DME, en vente ici! Il est aussi possible de l’acheter en duo avec notre calendrier des premiers repas!

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX!


Rédigé par Emilie Pinard
Révisé et actualisé par Laurence Morency-Guay

Laisser un commentaire