DME et milieux de garde

On me demande souvent si la DME est possible en milieu de garde (Garderie, CPE, milieu familial, crèche, assistance maternelle, nounou…peu importe son titre). Je suis d’avis que oui à quelques conditions :

  • L’éducatrice qui prend en charge votre enfant doit accepter la méthode, être bien renseignée et faire confiance aux habiletés de l’enfant.
  • Le parent doit bien vulgariser ce qu’est la DME : donner juste assez de détails, bien expliquer la méthode et les façons de servir les aliments… sans toutefois faire peur à l’éducatrice en ne parlant que de réflexe vomitif (il n’y a pas que ça à la DME..hein?!).
  • Le parent doit accepter de lâcher prise et comprendre que bébé ne sera pas exactement nourri comme à la maison…souvent la taille des morceaux variera.

Et pourquoi pas lui apporter ce guide gratuit téléchargeable et imprimable de 14 pages avec photos à votre éducatrice? Il a été spécialement écrit à l’intention des dispensateurs de soins afin de leur faire mieux comprendre ce qu’est la DME au quotidien avec un bébé. Je vous conseille cependant d’y aller en douceur et avec tact lorsque vous proposerez le guide… Lire la suite

Advertisements

10 règles d’or de la DME

  1. Avant 1 an, la nourriture est découverte et divertissement.
  2. Une fois servi, ne touchez plus, il se nourrit SEUL!
  3. Allez au rythme de votre enfant, il est unique.
  4. Soyez sécuritaires, faites preuve de bon sens et d’imagination.
  5. Lorsque bébé a de la difficulté à gérer, comptez jusqu’à 15 et respirez.
  6. Vous offrez la variété et la qualité, il gère la quantité.
  7. Introduisez les aliments quand et comme bon vous semble
  8. C’est lui qui décide, s’il refuse, réoffrez plus tard
  9. Mangez et mâchez avec bébé, il va vous imiter…
  10. Dégâts assurés, relaxez!

emile 8 mois ananas emile 9 melon

La vedette du jour, Emile 8 mois


En savoir plus…

(+) Par ici les débutants

(+) Les dégâts

(+) Quelques considérations de sécurité

(+) Les habiletés de bébé

Prêt pas prêt?

Vers 4-5 mois, beaucoup de mamans commencent à penser à l’alimentation solide. J’entends souvent la phrase suivante : « Mon bébé a vraiment trop faim ».  Mais qu’en est-il vraiment…désir de la mère, phase développementale, éveil à l’environnement ou faim réelle?  En fait, je dirais que c’est souvent un amalgame de ces réponses… Lire la suite

La première semaine en vidéo

Wow, quel beau vidéo vraiment intéressant et super typique de la première semaine de diversification chez un bébé de 6 mois qui était définitivement prêt! Que de bons souvenirs…:). En plus, regardez ses petites jambes battre d’excitation…adorable Bon, ça y est, j’ai l’utérus qui pince, je veux un bébé débutant 😛 (Ne t’en fais pas chéri, c’est passager)

Jour 1 : 1 repas  – banane poignée, courge butternut, avocat

Jour 2 : 2 repas – mangue  – patate douce et brocoli

Jour 3 : 2 repas – pêche – courge et tomate

Jour 4 : 1 repas – pomme et carotte

Jour 5 : 2 repas -avocat – patate

Jour 6 : 2 repas – melon -galette de riz

Jour 7 : 2 repas -pain doré sans oeufs -banane

Remarquez les choses suivantes :

  • La petite tient la banane à l’envers, mâche la pelure de l’avocat… — n’oubliez pas de laver vos pelures!
  • Sa préhension est super typique : elle prend à deux mains ou avec le poing
  • La bavette suscite autant d’intérêt que la nourriture 😉
  • Lors de ses premières bouchées, elle ne comprend pas trop ce qui se passe, on remarque super bien lorsqu’elle associe nourriture = goûteux vers le jour 3.
  • Les parents donnent en moyenne 2 repas par jour la première semaine.
  • L’enfant ne comprend pas dès le début le lien entre le mouvement de la main vers la bouche et la disponibilité de la nourriture. En bref, elle n’a pas encore associé qu’elle doit déplacer les morceaux pour avoir accès à la meilleure partie…pour elle, avoir le melon sur la joue ou dans la bouche constitue une expérience d’égal intérêt.
  • Au jour 3, remarquez ce qu’elle fait de la tomate : elle en gruge l’intérieur et laisse la pelure.
  • Au jour 4, voyez ce qu’elle fait de son trop gros morceau de pomme : elle le repousse vers l’avant avec sa langue.
  • Au jour 5, elle utilise diverses stratégies de découverte : toucher, regarder, lécher, mâcher…elle utilise plusieurs sens pour découvrir l’aliment.

** Je ne peux m’empêcher de vous dire de ne pas mettre d’aliment dans la bouche de votre enfant. La mère le fait dans le vidéo,  au jours 2 avec la mangue…attention, c’est déconseillé. De plus, remarquez comment les sangles limitent le mouvement des bras au jour 6… les bébés ont déjà assez de difficulté à gérer leur nourriture sans avoir à se préoccuper de telles restrictions en plus 😉


(+) Plus de vidéos par ici…

(+) Les favoris des 6-9 mois

(+) Tout savoir pour débuter

Que diriez-vous à quelqu’un qui songe à débuter la DME?

J’ai demandé aux mamans expérimentées de bébés de 9 mois et plus de me dire ce qu’elles diraient à une maman qui hésite à se lancer dans la DME. Voici leurs réponses…Les réponses sont intégrales et dans un ordre aléatoire! En bonne enseignante, j’ai essayé le plus possible de corriger les fautes d’orthographe et dans certains cas, la syntaxe…Je ne pouvais pas résister à l’appel du crayon rouge ! 😛

Si vous voulez ajouter une réponse, n’hésitez pas à l’inscrire en commentaire au bas de l’article! 


Il faut faire confiance à notre bébé ! J’ai failli lâcher après quelques jours parce que c’était stressant. J’ai donc diminué le nombre de repas (parce qu’aussi, ce n’était pas nécessaire !). Mais lorsque tu laisses faire ton bébé et que tu vois qu’il est capable de gérer ses aliments, c’est très rassurant et c’est là que le plaisir commence 🙂 Aussi, de savoir et de comprendre que c’est plus sécuritaire que les purées (qui désensibilisent le gag réflexe) ça pèse dans la balance pour se lancer ! Les morceaux devront être introduits de toute façon un jour ou l’autre, aussi bien le faire avec une méthode simple, sécuritaire et cohérente !


Méthode qui respecte bébé, facile, simple, développe l’autonomie ++, permet de manger en même temps que bébé….. C’est la continuité de l’allaitement: on décide de ce qu’on offre et bébé gère la quantité. Suffit de bien s’ informer sur la méthode afin d’être à l’aise (réflexe vomitif par exemple). Succès total ici!!!


C’est un bon apprentissage vers l’autonomie et ça permet d’éviter le gavage et la culpabilité qu’on peut ressentir si bébé ne finit pas son petit pot, comme tout bébé « normal » devrait avaler les sacro saints 200g de légumes le midi et 100g de fruits au goûter. Il y a un respect des besoins spécifiques de son bébé, un développement de l’écoute de sa faim et de ses goûts alimentaires…


De faire confiance à bébé! Que les premières fois sont stressantes, mais qu’on voit rapidement les améliorations! Et c’est tellement plus simple pour tout le monde.


Si bébé est curieux et est attiré par votre assiette quand vous mangez… N’hésitez pas… C’est tellement merveilleux de voir la fierté dans leurs yeux!


Qu’il faut faire confiance à son bébé, que lui seul sait en quelle quantité il a besoin de manger, que lui seul sait quand il a faim, et que je crois sincèrement qu’un petit homme sait par nature ce qu’il lui faut manger et à quel moment.


C’est génial ! Renseigne-toi bien et quand vous (maman papa et bébé) vous sentez prêts, foncez !


Bébé est super intelligent et nous démontre à quel point nous sommes nerveux pour rien ! Il faut se faire confiance et faire confiance à notre enfant ! Je ne ferai plus jamais de purée pour les prochains bébés.


C’est beaucoup moins compliqué à gérer que les purées ex. Resto souper imprévu…


De faire confiance à son enfant, de s’entourer de gens qui connaissent la DME. Que la c’est hyper pratique et que c’est vraiment beau de voir son enfant manger seul et évoluer à une vitesse folle.


Super pratique pas besoin de préparer des repas différents et surtout les bébés sont à table avec les parents !


Faites le test vous serez surpris de voir à quel point l’enfant est capable. L’essayer c’est l’adopter. Cela permet à l’enfant des s’épanouir pleinement.


Une fois passé le stress des premiers aliments, c’est merveilleux! Beaucoup plus simple à gérer que les purées, particulièrement lors des sorties. C’est certain que je fais la même chose pour mon 3e enfant!


Le pire qui peut arriver, c’est que l’enfant ne soit pas prêt, attendre un peu, voilà la clé. De plus, les enfants sont réticents naturellement face à la nouveauté, une autre clé, c’est la persévérence et surtout être positif.


De ne pas hésiter! La DME rend la période du repas agréable. Bébé mange seul et découvre. Maman mange chaud! Et il y a tellement plus de possibilités qu’avec les purées (moins de contraintes).


C’est tellement gratifiant,émouvant, surprenant, impressionnant de voir tout ce qu’un enfant peut faire quand on lui en laisse l’opportunité!


C’est salissant oui, mais ça devient tellement plus simple par la suite!


C’est pas évident au début et petit à petit, bébé et maman prennent du plaisir et c’est vraiment génial de le voir maîtriser les morceaux.


De ne pas hésiter, que bébé allaité ou non maîtrise très bien. Pouvoir partager les même repas que son enfant et ce,  dès le plus jeune âge est merveilleux. Les voir gouter , adorer ou détester les aliments font d’eux des personnes à part entière.  Leur permettre d’y aller a leur rythme sans les forcer , sans cris sans pleurs et surtout sans culpabilité est une chose très agréable pour l’enfant et les parents.


Faire confiance à son enfant et lire: Mon enfant ne mange pas de Gonzalves.


C’est extrêmement simple, pratique et sécuritaire!


N’hésitez pas, mais surtout écoutez votre enfant!


Qu’elle fasse comme elle le sent. Il faut avoir confiance en cette pratique et en son enfant.


Je lui dirais de bien s’informer sur le sujet car, une fois lancé, plus de retour en arrière! 🙂 Seul point négatif: ça fait tout un dégât dans la maison ! Points positif: pas de purées, bébé est autonome, pas de pots à emporter lorsque tu sors…


Fais confiance à ton coco et à toi!


De faire avec son cœur et qu elle doit tout de même être à l’aise, la DME n’ est pas pour toutes les mamans ni pour tous les bébés, mais que c’est faux de croire qu’il y a plus de risques que bébé s’étouffe en DME. De plus ca simplifie les repas, bébé mange bien et vous vous mangez aussi chaud 🙂


Il faut beaucoup beaucoup de temps et de patience


C’est tellement plus simple pour maman et surtout tellement plus interessant pour bébé! il faut s’assurer que les 2 parents sont a l’aise avec la technique


Cela développe la motricité fine, cela permet à l’enfant de choisir et de contrôler son appétit, et finalement, nous, les parents, on peut manger tranquille pendant que notre enfant fait ses découvertes!


Pour conclure, mes trois réponses favorites 🙂 


Gogogo!


Vas-y, c’est si simple et fascinant. Vas lire sur bebemangeseul.com et vas voir les vidéos, tu vas être rassurée.


Fais confiance à ton enfant! Ne sois pas pressée, vas-y au rythme de ton enfant.


Biscuits de dentition maison

dentition

Recette de mon amie Claudine qui a bien voulu écrire ce post pour moi <3! 

button (14)

2¼ tasses de farine

½ tasse de céréales de bébé

¼ tasse d’eau

3 c. à soupe de mélasse

½ tasse de sirop d’érable

3 c. à soupe d’huile végétale au choix

1 c. à soupe de vanille

button (15)

  1. Préchauffer le four à 275°F et tapisser une plaque à pâtisserie de papier parchemin.
  2. dentition2Verser tous les ingrédients dans un bol.
  3. dentition3Mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte qui ne colle pas sur les doigts (ajouter farine ou eau selon la texture).
  4. Mettre la pâte entre deux papiers parchemin et abaisser au rouleau jusqu’à ¼ pouce d’épaisseur.
  5. dentition4Couper la pâte en lanière avec un couteau à pizza.
  6. Déposer sur une plaque à pâtisserie.
  7. Cuire à 275°F pendant 2 heures jusqu’à ce que le biscuit soit sec….cuisson longue = biscuits secs

**Le biscuit devient très dur et sec, il est parfait pour les bébés qui veulent gruger longtemps. Il ressemble énormément aux biscuits de la marque Healthy Times


En savoir plus …

(+) Mes recettes

(+) Enseigner à bébé à manger

(+) 6 jours de déjeuner