La DME, c’est quoi cette méthode?

La théorie derrière l'approche

La DME (diversification menée par l’enfant) est une tendance qui gagne de plus en plus de popularité. C’est compréhensible,  car c’est si beau de voir les bébés manger de manière autonome!

Résumons la DME en une phrase :  Laissons l’enfant développer seul ses compétences à se nourrir en lui fournissant des situations sécuritaires et des morceaux plutôt que des purées.

* Ceci est un résumé de la méthode, je vous encourage fortement à acheter notre livre livre théorique ou d’assister à une formation (en direct ou l’atelier vidéo).

Rose et Crème Bordé Café Facebook Publication

(+) Livre

peach-and-gray-watercolor-background-instagram-post

(+) Atelier vidéo

L’enfant apprend à marcher et à parler seul lorsqu’il est bien encadré, donc pourquoi n’apprendrait-il pas à manger seul ?

Saviez-vous que dans plusieurs cultures, la nourriture pour bébé (de type purées et céréales) n’existe pas? À plusieurs endroits, l’enfant mange de lui même lorsqu’il est prêt. De nos jours, on met beaucoup le focus sur l’alimentation du bébé. Certains parents ressentent même une pression de faire manger bébé très tôt. Pensez-vous qu’à travers l’histoire de l’humanité, à la Préhistoire ou au Moyen Âge, les mères faisaient des petites purées avec leur mélangeur et commençaient religieusement par les céréales?

Laisser son enfant découvrir la nourriture à sa façon et à son rythme serait donc une méthode naturelle et logique!

Quand et comment ?

Cette théorie propose que vers l’âge de 6 mois ou + ;  quand l’enfant démontre des signes qu’il est prêt à manger, c’est que son système digestif et sa mâchoire sont finalement prêts à tenter l’expérience des aliments solides. On dit bien expérience car il est clair que bébé aura besoin de se pratiquer et de pouvoir avoir des opportunités de s’exercer. Si votre enfant apprend à se nourrir seul, il apprend très graduellement et mange ce qu’il veut et non pas ce que nous voulons.  C’est le parent qui propose la qualité des aliments et bébé qui gère ses portion, donc autrement dit: on doit offrir des aliments sains et laisser l’enfant apprendre à manger à son rythme. C’est important de ne pas mettre nous-même les aliments dans la bouche de bébé et de ne pas l’aider à manger, que ce soit à la cuillère ou en sélectionnant ses bouchées pour lui. Bébé apprend par essai et erreur de façon autonome: croyez-moi, ils sont impressionnants!

À la naissance du bébé, sa bouche est conçue pour ne pas pouvoir avaler d’aliments solides ; son réflexe d’extrusion réagit très rapidement, rejetant ainsi les « corps étrangers » dès qu’ils entrent en contact avec la langue. Progressivement, lorsque l’enfant grandit, ce réflexe s’éloigne vers l’arrière de la gorge et disparaît pratiquement vers l’âge adulte. Ce réflexe anti-étouffement est une merveilleuse invention de la nature! Vers 6 mois, le réflexe est assez loin dans la bouche pour permettre à l’enfant de manger. S’il prend des trop gros morceaux, ce réflexe est déclenché et c’est dans ces moments qu’on observe le réflexe vomitif du bébé.  C’est une des raisons principales du pourquoi il faut vraiment attendre 6 mois avant d’offrir des morceaux à notre bébé!

Lorsque l’enfant met les aliments dans sa bouche à partir des lèvres, il est capable de gérer le contenu en mâchant et en imprégnant la nourriture de salive. Il va naturellement avaler l’aliment lorsque celui-ci sera assez mou pour être bien dégluti. Grâce à son palais et sa langue, puis éventuellement grâce à ses gencives et en faisant tourner la nourriture dans sa bouche jusqu’à ce qu’elle ait la bonne consistance, ses habiletés masticatoires lui permettent de gérer un aliment en bouche.

Et les purées?

Comme la texture lisse ne nécessite pas les mêmes habiletés masticatoires et que bébé a un bon réflexe de succion dès la naissance, il est en mesure de gérer les purées avant 6 mois. Certains parents commencent à offrir les céréales vers 4 mois, d’autres des fruits, légumes et de la viande en purée vers les 5 mois. Les âges sont variables et les motifs aussi. C’est un choix personnel.

+ Est-ce que la transition purée-DME est possible? Oui!

Apprendre à manger et se faire nourrir est différent. La DME permet une écoute autonome des signaux de satiété, développe la motricité fine et la coordination et permet à bébé d’expérimenter l’alimentation de façon riche et stimulante. Par contre, peu importe la méthode choisie, les bébés se rejoindront dans leur développement à un moment et mangeront tous à table avec leur famille vers 2 ans!

+ La DME, une méthode pour tous?

+ La DME et le développement de l’enfant

En conclusion…

La DME n’est pas une méthode de parent pressé qui veulent se débarrasser de l’heure des repas comme certains réticents peuvent penser; au contraire! Ça demande au parent d’être renseigné, de faire confiance à son bébé et de s’impliquer activement à chaque repas. C’est une méthode qui va de pair avec les valeurs d’autonomie et de découvertes par l’enfant et qui est tout à fait naturelle puisqu’elle respecte les habiletés du bébé.

(+) Par ici les débutants…tout savoir pour bien débuter

(+) La théorie

(+) La pratique


3

Visitez notre boutique en ligne!

Rédigé par Émilie Pinard 
Révisé et actualisé par Laurence Morency-Guay

SUIVEZ NOUS SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX!

3 réflexions sur “La DME, c’est quoi cette méthode?

Laisser un commentaire